Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'Apocalypse
#1
Cet article a été écrit par Kandjar pour Sorcellerie.net et publié pour la première fois le 15 juillet 2005.

"Qu’est ce que l’Apocalypse ? Ce nom qui nous fait froid dans le dos, nous fait craindre l’avenir. Qu’est ce donc réellement pour nous faire si peur ? La fin du monde ? Non, je ne pense pas, car bien que ce terme ait été modifié au cours de l’histoire, il signifie simplement « Révélation », en effet en Grec « Apocalupsis » correspond à « lever le voile ».
Une révélation, simplement me direz vous ? Oui, mais quelle est donc cette révélation que nous devons apprendre. Que l’homme est mauvais ? Que nous ne sommes pas seul dans l’univers ? Où serait-ce un secret caché qui pensait être oublié par les années ???"


Pièces jointes
.pdf   150705A.pdf (Taille : 183.98 Ko / Téléchargements : 8)
Zelda
Directrice générale (ou folle à lier... c'est pareil...)
Sorcellerie.net
Répondre
#2
L'Apocalypse est un de mes textes fétiches, je le connais bien pour avoir avec lui un lourd historique, et il me semble être un bon texte pour renouer avec la conversation sur snet.
Comme indiqué dans l'article joint, indiscutablement Apocalypse avant de signifier fin du monde, signifie surtout Révélation....

Révélation de quoi ? Pas forcément de notre avenir, pas forcément d'un message à notre attention... 

Il faut pour comprende cette révélation, s'arrêter sur une question.... Et cette question  est : Pourquoi les hommes croivent en Dieu ? Qu'est ce qui les a poussé à concevoir un concept comme Dieu ? Qu'ils aient inventé des choses comme la famille, le travail, les liens sociaux, les maths, les transports, les livres  etc... se conçoit car tout cela découle de nécessités inhérentes à la vie physique, matérielle... Mais Dieu où ont ils bien été chercher une idée pareille ?

Alors pour commencer la 5éme saison épisode 1 de snet  je vous pose la question : Pourquoi croit on en Dieu ?
Répondre
#3
Il est peut être bon de remettre ce terme en contexte, il fut déformer pour asservir les populations pour les manipuler, avec une crainte viscéral. diverse mouvement religieux on repris ce terme pour en faire une menace, pour infliger une méfiance d'être libre penseur.

Donc rester dans les précepte les dogme et vous ne subirez pas l'apocalypse, car vous serez sauver
ensuite certes les gens de l'époque avait moins d'accès aux connaissance, il est vrai qu'aujourd'hui, les connaissance sont en libre accès. donc il serait plus logique, de repositionner comme il fut mentionner de positionner l'Apocalypse dans sont étymologie initial de la révélation, ou de l'évolution oui mais sur quel axe.
ensuite pour répondre a la question pourquoi croire en dieu, car cela doit apporter un réconfort j'imagine de penser que quelque chose de plus grand omniscient veuille sur le genre humain, ou une forme de soutient ou d'espoir.
Croire oui mais imposer ca croyance et détester ou stigmatiser  d'autre forme de croyance.
Personnellement je ne crois pas en un dieu de forme humaine, mais plus a une énergie une source plus immatériel, et ensuite intervient des humain plus évoluer ou plus visionnaire qui furent considérer comme des divinités, mais qui ne furent que des hommes, mais que les peuples ont vénérés.
Cette énergie transmit a leur égard sur des siècles ont put crée des égrégores.
Ipsyi

Le mal est il le biens ou le biens est il le mal , tel est la question?
Répondre
#4
Apocalypse signifiant "révélation", il vaut mieux rester dans les clous (les dogmes, les regles universelles qu'on retrouve toutes catégories/croyances confondues) que de trop s'en eloigner si on veut acceder à ces revelations. Sans pour autant écouter un gourou.

On croit en Dieu parce qu'on aspire à retourner à l'unité ? à la source ?
Peut etre l'a-t-on personnifié avec le temps.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#5
Même si le mot "dogme" me fait dresser les poils, j'approuve ta pensée. Arrêtons nous de se disperser !
Répondre
#6
Sûrement parce quand on pense "dogme" on pense transformation des interprétations, directives hiérarchiques des religions. Quand je dis dogme (definition : règle incontournable ) = regle mathématique.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#7
A propos du Dogme (de la Haute Magie) puisque vous en parlez, je me contenterais de citer Jean Jacques  ROUSSEAU qui dans le "Contrat social" constate à propos de la société humaine "A l'état naturel c'est la liberté qui opprime, et la loi qui libére"... Et force est de constater que la liberté du plus fort ou du plus malin l'emporte vite sur celle des gens tranquilles si on n'y met pas des lois... 
Avec le Dogme c'est pareil.... Lâché dans un monde surinformé, ou on ne sait plus où donner de la tête, perdu entre qui ou quoi croire ou ne pas croire ? Le Dogme libére en remettant les croix dans les cases. Car avant d'être un dikta de la pensée, il se présente davantage comme un outil dialectique, une aide au raisonnement. Ceci est précisé quant au Dogme de la HM, les autres dogmes je ne les ai pas étudiés.

Mais revenons sur le fameux pourquoi on croit en Dieu.... ?

Je vous le dis d'entrée à ce stade je suis comme Athelstan dans la série Viking... Longtemps j'ai pensé Dieu unique, puis avec le temps de moins en moins j'ai écarté les autres Dieux, de plus en plus j'ai eu le doute... 
Malgré cette errance, ce que j'ai pu relever quand même en route c'est que :

- Apocalypse signifie révélation. D'ou que quand on fait une apocalypse c'est qu'on traverse un phénomène de révélation. C'est le sens ethymologique du mot, bien avant de devenir synonyme de fin du monde
- Puis lisant la Bible j'ai été interpellée : Soit Adam, Abraham, Jacob, Moise, Jésus etc et ensuite  les  prophétes sont une bande de schizo qui causent avec des êtres invisibles... Soit ils sont en proie sérieusement à la révélation de toute une légion d'esprits et de manifestations (car dans la bible il n'y a pas que Dieu qui se révéle, Satan les Anges tout le monde est là)
- Partant de là j'ai réfléchi encore  et je me suis dite : Si on peut obtenir de Belzebuth, Astaroth, les Anges,  et toute la clic qu'ils se manifestent (= se révelent)  en les invocant, pourquoi le ou les dieux n'auraient ils pas pu en faire de même en se révélant aux hommes ?
- Alors j'ai eu une révélation ! Et si on croyait en Dieu / les Dieux tout simplement parce qu'ils se révélent ? Qu'on peut dans certaines circonstances interagir avec eux... ?
Après tout ne dit on pas que le judaisme, le christianisme et l'islam sont des religions révélées ?
Partant de là j'ai commencé à penser et je vous invite à me dire ce que vous en pensez : L'apocalypse = Comment Jean a vécu sa rencontre avec la grande révélation,  raconté bien sur dans le langage et l'imaginaire de son époque... Rien d'autre que son expérience personnelle au contact des grandes puissances de l'invisible. Le tout juste pour donner une idée aux autres de ce qu'il avait vécu et reçu comme informations / messages.

Et si cela est devenu ensuite synonyme de fin du monde, je me suis dite qu'après avoir croisé Dieu / les Dieux, on ne doit plus voir le monde de la même manière.... Qu'en effet cela doit être la fin de son monde pour celui qui vit cela.

Donc voilà c'est hypothèse, je ne force personne à croire que le / les Dieux sont capables de se signaler 'en vrai', mais j'invite tout le monde à me dire ce qu'il  pense de mon "analyse"....

Bien à vous tous.
Répondre
#8
Bon désoler je semble avoir des pépins avec le dernier post... 
Pour moi il y a plusieurs chose:
1) un dogme est une convention déterminé par des gens ayant une certaine authorité dans un domaine donnée. L'ésotérisme est rempli de dogme (La wicca, la haute magie, même la chaos magie a ses propres dogmes) ce n'est pas nécessairement mauvais, cela donne un cadre opérationnel. L'on peut s'en dissocié, en sortir, réventer faire du syncrétisme (anyway toutes les religions en font a un moment ou un autre) 

2) Je n'ai pas d'opinion claire sur l'apocalypse, malrgé que j'aime beaucoup le symbole et ce qui tourne autour, je crois surtout que l'information a été mal véhiculer. Le christianisme est beaucoup inspiré des religions orientale, mais souvent l'assimiliation de concept ne c'est pas bien fait (il n'y a qu'a pensé au Karma occidental qui est pratiquement une insulte au karma orientale). La révélation (apocalypse) = le passage des gens du monde incarné vers une libération de l'âme. On en déduis que cela passe par une destruction massive de l'humanité, mais dans les fais c'est fort probablement plus près de la sortie du cercle de réincarnation hindouiste / bouddhiste ou un équivalent.

Il faut comprendre que les religions modernes ont toutes hérité des religions précédente, lors des pelrinage, alors que l'église était en pleine expension, des réalités de terrain ont fait qu'ils ont du changer le message, le culte a Marie en est un exemple, ou elle était sommes toutes insignifiante, jusqu'a ce que les maitre de l'église réalise qu'ils avaient de la difficulté a convertir les femmes qui elle croyait en des divinité de fertilité, BOOM, on offre une promotion a Marie et problem solve... 

Comme une image vaut mille mots...
[Image: kiitos_horus_ruuasta.jpg]
mais bon ce n'est que mes 2 cents.
Répondre
#9
L'histoire d'Horus écrite dans l'image est fausse :

"Associée à Osiris, elle était à la fois sa soeur et son épouse. En tant que soeur, et sous les traits d'un oiseau battant des ailes, elle aida à le ranimer en insufflant la vie à son pauvre corps désarticulé par la traitrise de Seth. Le dieu ressuscité profita de l'aubaine pour la féconder, et la soeur-épouse donna bientot naissance à un fils, Horus." Je précise ici que des poissons ayant mangé son organe.. disons important..., Isis en créa un par magie le temps de lui permettre de la féconder.

Il est impossible que sa naissance ait été le 25 décembre car il y a 5000 ans, le calendrier julien n'était pas créé... Jules César l'a introduit en 46 avant Jésus Christ. C'est d'ailleurs l'église catholique qui a choisi la date du 25 décembre pour Jésus... en réalité, selon les recherches récentes (sur la fameuse comète), il serait né au printemps.

Isis l'a caché dans les marais de Chemnis pour le cacher de son oncle Seth. Typhon est un monstre de la mythologie grecque... rien à voir avec la mythologie égyptienne donc.

Je n'ai trouvé aucune référence (même sur Wikipédia!!!) d'un certain "Anup". Même histoire quand j'ai cherché à savoir qui est El-Azur-us.

Horus n'avait pas de disciples, il était beaucoup trop occupé à faire la guerre contre son oncle Seth pour venger le meurtre de son père, Osiris.

Faire des miracles et marcher sur l'eau?? C'est un dieu... il a fait plus que ca, mais je n'ai pas trouvé qu'il aurait précisément marcher sur l'eau dans son histoire.

Dans la mythologie égyptienne, il y a plusieurs dieux... il ne peut donc avoir comme autres titres ceux écrit à la fin du texte car ils sous entend qu'il n'y en aurait qu'un seul. Horus, étant lui même un dieu, est né de parents qui sont eux aussi des dieux : Isis et Osiris.

Bref trop d'incohérences pour que cette image soit prise au sérieux. D'ailleurs, l'auteur William R. Cooper a écrit un livre en 1877 sur les ressemblance entre Jésus et Horus, mais toutes ses théories ont été réfutés autant par des études faites par des chrétiens que des non-chrétiens.

Faut faire attention à ce qu'on lit sur internet (ici aussi d'ailleurs), sinon on tombe dans la pratique de la magie grise à pois bleu... Ce qui est dangereux!   Tongue


Sources:
Mythologies, une anthologie illustrée des mythes et légendes du monde, publié par GRUND.
L'encyclopédie illustrée de la mythologie, des auteurs Artgur cotterell & Rachel Storm.
Mythologie, mythes & légendes du monde entier, publié par Éditions de Lodi.
Zelda
Directrice générale (ou folle à lier... c'est pareil...)
Sorcellerie.net
Répondre
#10
HAHAHA j'accepte la critique du manque de recherche pour celle ci. 

Je ne ferais pas un comparatif point pas point (ok je l'ai fait mes c'est juste trop long et ca va partir en pavé qui n'en finisse pas) mais:
1) Un pénis magique vs une fécondation via un esprit saint... on s'entend que la fécondité de la mère n'est pas... naturelle (même pour les dieux) 

2) Typhon est en effet du greques, mais désignerait Seth dans certain texte grecques sur l'Égypte par allégorie (je vais y revenir). D'ailleurs je mets ici le designerait au conditionnelle car je ne suis pas egyptologue ni spécialiste en mythologie grecques. Maintenant beaucoup de philosophe grecques ont eu des formation en Egypte qui était le berceau de la connaissance avant la Grèce, donc ici on peut donner un demi-point? Tongue 

Mais bon trève de blague, en fait le point était sur comment une religion s'inspire bien souvent d'une autre, les allégories sont souvent les mêmes représenter différament, Jesus en est une. Je veux dire la naissance du christ n'est pas plus démontrer scientifiquement que celle d'Osiris, on est dans le domaine de la croyance, c'est plus le symbolisme de la date qui revêt une importance et plusieurs divinité ont le soltice d'hivers comme date de naissance et sont souvent associé au Soleil. 

Mais bon j'accepte mon erreur ci-haut, veuillez m'en excuser
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#11
Jouons avec les mots: Wink
Techniquement, Marie était vierge et il n'y a pas eu de sexe lors de la fécondation... Isis était déjà mariée à Osiris (bref fini la virginité!) et il y a eu acte pour la fécondation... Même si magie il y a, la mère de Horus n'était pas vierge au début de sa grossesse.

Typhon n'est pas une personne mais un monstre en forme de serpent.... il n'avait pas de prise de pouvoir en soit... c'est tiré par les cheveux à mon avis. Mettons 1/4 de point pour te faire plaisir. Tongue

J'avais déjà vu cette image il y a quelques années et elle représentait plus que 2 religions avec les mêmes similitudes. Je n'avais pas fait la grande étude à ce moment la, mais je trouvais déjà que c'était tiré par les cheveux. Ressemblance oui, mais pas autant dans les détails que ca.

Je sais par contre que les histoires dans les religions en inspirent trop souvent d'autres dans les autres. Comme celui du déluge... reprise dans beaucoup trop de croyances pour croire qu'une partie du continent n'a jamais été victime d'un déluge monstre...

Nul besoin d'excuses Wink
Zelda
Directrice générale (ou folle à lier... c'est pareil...)
Sorcellerie.net
Répondre
#12
Intéressant échange entre vous Zelda et GBD... Qui met en évidence l'importance de la pureté de la source à laquelle on s'abreuve. Pour ma part j'ai toujours un peu esquivé les "commentateurs" et les "analystes" pour me coller directement à l'étude des texte originaux en zappant un peu tout ce qui avait pu en être dit à leur propos.
Ainsi je reste sous influence du texte lui même et c'est important d'avoir la prise branchée en direct avec les textes sacrés car tout simplement : Ils sont magiques =  ils ont une portée qu'on pourrait nommée subliminale. C'est le cas de l'Apocalypse qui lu au premier degré reste souvent hermétique à l'esprit , mais qui a un effet direct sur l'âme qui elle y reconnait les codes. Bref les vieux textes sont "aimantés" et peuvent  provoquer simplement les petites expériences qu'on recherche parfois et ainsi ne pas sombrer dans cette désillusion que tu évoques GBD sur le shish kebab de désirs. Désilusion souvent engendrée par ce que les commentateurs nous ont mis en tête.
Pour  ramener votre conversation à l'hypothèse qui me préoccupe : Croit on en le ou les dieux car ils sont capables de se manifester ? vous évoquez un personnage dont justement la manifestation a fait couler beaucoup d'encre : La Vierge Marie. Ils sont nombreux à avoir vécu une Apocalypse avec la Vierge et à témoigner de sa révélation/manifestation : A Fatima, à Lourdes, à Lisieux . Ce qui peut expliquer à lui seul que ce culte soit trés ancré dans les consciences. (voir ici vous avez la liste en fin d'article  des apparitions validées comme "paranormales" https://fr.wikipedia.org/wiki/Apparition_mariale)

En extrapolant cet exemple de la révélation de la Vierge, sur le plan temporel des Egyptiens je ramène donc ma question  : Pourrait on concevoir que ces cultes Isis / osiris Horus etc... (Moi j'aime bien Anubis avec sa tête de canin) émergent dans leurs croyances grace  au  même processus que celui de la Vierge ou de Dieu ou du petit JC : c'est à dire à cause de leur capacité à se révéler ...  

Par dela pourrait on envisager que la forme donnée à ces dieux égyptiens (souvent moitié homme et moitié animale) viennent de la forme sous laquelle ils se sont révélés...? Ou de la nature de l'expérience dans laquelle ils se sont révélés un peu comme dans l'ânesse de Balaam, ou c'est son âne qui remet l'homme sur le droit chemin ?
Répondre
#13
Je me dis qu'une hallucination est si vite arrivée et à 99% due à une maladie psychiatrique (une personne qui n'a pas d'autocritique)...

Il existe également un phénomène qu'on appelle "Psychose collective". Il est aussi très probable qu'un premier prêtre l'a vu dans une hallucination avec une tête de canin, qui l'a raconté à tous et pouf! d'autres ont eut après la même vision... et le visage de Anubis est entré dans le mythe...
Zelda
Directrice générale (ou folle à lier... c'est pareil...)
Sorcellerie.net
Répondre
#14
Je pense que c'est beaucoup plus une représentation symbolique qu'autre chose. Mais bon ici on est dans l'opinion et non l'argumentation.
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#15
Donc selon toi Zelda,  les religions et notamment la Bible seraient à 99% le récit d'hallucinés et de malades psychiatriques, suivis depuis par une collectivité de croyants en proie à une immense psychose collective ? 

Confirmes moi que je t'ai bien comprise, que c'est le sens de ta pensée ....

Car de mon point de vue , que cela soit Jean ou n'importe quel autre :  Abraham, Jacob, Joseph, Moise, Eli, Ezechiel et même Noé et Balaam avec son ânesse :  Leurs récits nous indiquent qu'ils sont tous en proie à des extases, des visions, des songes bref un ensemble de phénomènes qui appartient au registre hallucinatoire.... Là est le dénominateur commun des personnages de la Bible et des prêtres antiques /druides / chamanes etc... : Voir entendre participer à quelque chose qu'ils sont les seuls à percevoir, car pour tous les autres : c'est invisible !

Et juste histoire de pousser un peu plus le délir, on pourrait considérer aussi Jung comme un halluciné avec un certain probléme psychiatrique et s'interroger sur la psychose collective qui frappe ses adeptes.... Car franchement il faut être quand même un peu halluciné  pour parler avec les morts comme il le fait  dans des textes comme les 7 sermonts aux morts justement qui commence :
"Les morts revenaient de Jérusalem, où ils n'avaient pas trouvé ce qu'ils cherchaient.
Ils me prièrent de les laisser entrer, et sollicitèrent mon enseignement, et je leur enseignai donc ce qui suit:
Écoutez: je commence par le néant."



Jung parle du néant avec des morts !!!??? Les invite à entrer chez lui !!!  Il les instruit en plus !!!!

Il pouvait pas faire cela avec un humain ordinaire ? Un éléve comme du temps des grecs, ou un fils spirituel ? Pourquoi avec des morts... D'ordinaire c'est l'apanage des médiums et des spirits de causer avec les morts...
Et pour autant cela l'a pas empêché de devenir un des pères de la psychanalyse moderne....

Bref comme tu le précises : dans 99% ils sont malades psychiatriques....

Mais il reste 1% qui ouvre un sacré doute quand même.  Et un vertige immense si on admet qu'une vision comme celle de Jean dans l'apocalypse puisse être réelle, correspondre à une vraie manifestation des forces présentes dans l'au delà... Ou qu'une autre comme celle de Jung lui ait permis de comprendre des trucs sur l'esprit humain, lui donnant ce faisant une avance considérable pour son temps. Bref un pouvoir magique nommé en science éso : La science infuse....
Répondre
#16
La maladie psychiatrique est une vision propre de l'occident. Dans certaines contrées, ils sont éduqués et perçus comme de shamans, sorciers etc...
Je ne lancerait pas de débats la dessus, mais combien de perdent dans ces visions sans plus pouvoir rien contrôler.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#17
je suis assez d'accord avec Orphée, sans dire que toutes maladie mentale ne devrait pas être traité, je crois surtout qu'on a une tendance a ne pas vouloir voir le monde qui est caché, et que la médecine au lieu d'étudier que "la voix que la personne entend" pourrait existé, la catégorise de facto comme le produit de son imagination. Il en va de même pour les visions et autres. Mais ici on commence a s'éloigné passablement du sujet d'orgine.

@Villachicoubis : Les histoires de la bible sont des paraboles, des paraboles est une histoire sénarisé pour expliqué un concept. On raconte l'histoire de 2 personne (adam et eve) qui ont perdu leur captivité Edenique en mangeant le fruit de la connaissance. C'est une histoire forte de sens on peut la lire de plusieurs façon:

L'on peut y voir le premier pêcher de l'homme, la tentation (plus que la connaissance soyons honnête)
On peut aussi y voir une forme de libération, l'homme quitte l'Eden (une genre de prison doré) pour aller sur terre parce qu'il a quitté l'ignorance (bref Dieu veut des ignares?)

Transposition cela a la vie d'aujourd'hui, le stress vient de la connaissance, On sait que la Chine et les État-Unis sont au bord de la guerre, que les US eux-même frole la guerre civile, c'est stressant, ce qui cause le stress et l'anxiété est la connaissance. Quelqu'un qui est dans le bois seul sans accès au technologie moderne n'en a rien a ciré, aucun stress et anxiété part rapport au sujet. La connaissance a donc un prix.

Je suis de nature a anticipé les problèmes au boulot, clairement je suis stresser et anxieux, parce que j'anticipe (avec précision) les évènements positif et négatif a venir, mes collègues souvent ne voit pas venir, lorsqu'un évènenement stressant arrive il vont réagir fortement, mais moi je vie depuis peut-être 3 mois d'anxiété avant l'évènement.

Bref la c'est moi qui m'égare...
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#18
(16-07-2020, 05:00 AM)Orphée a écrit : La maladie psychiatrique est une vision propre de l'occident. Dans certaines contrées, ils sont éduqués et perçus comme de shamans, sorciers etc...
Je ne lancerait pas de débats la dessus, mais combien de perdent dans ces visions sans plus pouvoir rien contrôler.


Sur le principe de l'existence d'une expérience dite de "Révélation" / Apocalypse, il y a beaucoup trop de gens qui en parlent et depuis trop longtemps (depuis toujours ) pour ne pas accréditer cette hypothèse comme réelle et source de toutes nos croyances.
Maintenant si on admet que cette hypothèse soit réelle,  cela signifie que la cloison entre monde matériel de la vie terrestre et monde spirituel de l'au delà et de la mort n'est pas si étanche qu'on nous l'a enseigné.

Et va sans dire que devant une manifestation admise comme impossible, il y aurait de quoi pour certains de chavirer, de devenir vraiment fou, même si à la base ils ne l'étaient pas.

Ainsi face à cette manifestation tu aurais 2 clans humains pour la recevoir :
- Ceux qui sont ancrés, instruits, initiés, préparés un peu à tout cela, capables de remise en cause et de tracer la part des choses,  et qui comme Jung (qui est à la base une homme averti) ,  pourront dés lors, encaisser le "choc" psychologique qu'elle représente,  démêler le fixe du subtile et s'en sortir  avec des idées et des nouveaux concepts. D'ou le côté Genie/géniale de l'expérience.
- Et puis il y a les autres : Construits de travers à cause d'éducations à la ramasse, fragiles, émotifs, en proie à des idées et des croyances pas trés bien éclairées, enclins à de mauvaise habitudes / pulsions etc....  Bref tous ceux pour qui la base n'est pas aussi carrée que celle de Jung. Pour ceux là, le produit de l'expérience pourrait être inversé, de nature qliphotique pour parler kabbaliste, et dans ce cas oui : arrive la folie, la djihad, les suicides (notamment collectifs) et tout le tremblement qui fait le travail de la psy moderne.

Va sans dire que dans une société, ou une culture  qui admet / conçoit cette expérience de 'Révélation" comme possible, les gens y seront mieux préparés, mieux aptes à la gérer dans toutes les perturbations qu'elle provoque sur l'individu qu'elle cible. Car des perturbations elle en provoque qui sont toutes recensées dans les symptomes psy : Hallucinations visuelles auditives sensitives. Parano et persécution. Bipolarité entre exaltation et prostration. Discours incohérent. Illumination religieuse. Obsessions psychotiques. Jeu de chaise entre les éléments de la personnalité... etc.. etc... etc...

Bref comme tout elle a ses 2 cotés ce qui fait que parfois entre génie et folie la ligne n'est pas toujours bien claire.
Répondre
#19
Pour GBD justement concernant la génèse y'a l'autre Dragon (son fils Wink ) qui vient de poser un sujet sur le pêché originel qui aborde ce que tu évoques.
Répondre
#20
Je me permet un commentaire par rapport à la psychiatrie : ce n'est pas parce que tu entends des voix ou vois des choses qui n'existe que pour toi que tu es traité en psy... c'est quand ca dérange ta vie quotidienne, que tu n'es plus capable de fonctionner normalement que tu es soigné en psychiatrie et qu'on te donne des anti-psychotiques.
Beaucoup de grands de l'histoire entendaient des voix et on ne les dit pas schizophrène pour autant...  Bref, tant que tu es capable de fonctionner, de travailler et d'avoir une vie sociale normale (avoir des amis en sommes), il n'y a pas à avoir peur. Wink

Ceci dit, c'est un sujet intéressant, mais beaucoup trop loin de l'article actuel. Si vous désirez poursuivre, je vous prie de créer un post à ce sujet sur le forum principal.

Merci!
Zelda
Directrice générale (ou folle à lier... c'est pareil...)
Sorcellerie.net
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)